LET Access: première finale à LaLargue

image description
Du 4 au 6 octobre, les soixante meilleures proettes du LET Access Series jouent pour la première fois une finale. GOLFSUISSE a parlé avec Robin Bader, 23 ans, directeur général de LaLargue, pour évoquer les objectifs à la fois de ce tournoi et du club. 

 

En mars 2018, le groupe français Peterson Normil a acheté les actions de la société exploitant de LaLargue, près de Bâle. Il est prévu, entre autres, de construire un hôtel avec une cinquantaine de chambres. «Nous démarrons dès que nous aurons les autorisations», déclare Robin Bader, le directeur général engagé par les nouveaux propriétaires. Le chantier devrait commencer en septembre, et l’hôtel devrait pouvoir ouvrir dans une année, directement à côté du clubhouse. Des investissements à hauteur de douze millions de francs sont planifiés, environ deux millions seront consacrés au parcours 18 trous. «Avec l’architecte Jeremy Pern nous avons dressé un catalogue de mesures que nous voulons réaliser l’année prochaine», explique Robin Bader.

Caroline Rominger seule Suissess en lice
A court terme, un autre «défi» attend le jeune directeur sous forme d’un grand engagement en faveur du golf féminin européen. «Nous voulons nous ouvrir et organiserons pendant les trois années à venir le nouveau tournoi final du LET Access Series à LaLargue», poursuit Robin Bader. Côté suisse, c’est uniquement Caroline Rominger qui est pour l’instant qualifiée pour cette finale. La sélection définitive ne sera cependant faite qu’après le dernier tournoi régulier sur le LET Access.
Un tel évènement golfique permet d’attirer l’attention des golfeuses et golfeurs européens sur ce nouveau resort. Et il s’agirait aussi d’une sorte de «test» de l’équipe du club pour l’organisation éventuelle d’autres grands évènements à l’avenir. Le tournoi proprement dit sera mis sur pied par l’agence genevoise Pitch&Play, exactement comme le Ladies Championship du LET Access à Lavaux, Neuchâtel et Bossey. Les responsables de LaLargue s’occupent, entre autres du programme cadre, de la gastronomie et de la recherche de sponsors supplémentaires. 

Golf et Wellness
La dotation se monte à 80’000 euros, soit environ le double des tournois habituels à ce niveau. Robin Bader prévoit un budget de 300’000 francs pour chaque édition. «En ce moment, nous sommes encore à la recherche de bénévoles, mais nous sommes confiants de les trouver jusqu’au début du tournoi», ajoute le directeur. Le club compte actuellement 350 membres. «Les personnes intéressées ne doivent plus payer de finance d’entrée ni acheter une action, il n’y a plus que la cotisation annuelle de 2200 euros à verser», précise le directeur général.  
Depuis le mois de mars déjà, les membres et hôtes peuvent utiliser un spa moderne avec hammam, sauna et fitness. Depuis le mois d’octobre 2018, un troisième restaurant a déjà ouvert. Le Mulligan offre une gastronomie haut de gamme, et dans l’ancien clubhouse près du parcours 9 trous, se trouve le «restaurant snack», en outre, l’académie a été nettement agrandie dans le courant de la transformation du club de golf en un resort Golf & Wellness.